Visiter le Luberon en 1 jour : itinéraire

Visiter le Luberon en 1 jour

Comme chaque année, nous passons quelques jours dans la belle-famille en Provence, tout près de Marseille. Nous commençons à bien connaître la région mais nous souhaitions (re)découvrir le Massif du Luberon. Situé à seulement 1 heure de route de la cité phocéenne, on s’est alors organisé un itinéraire pour visiter le Luberon en 1 jour.  Au programme : un réveil aux aurores pour voir les plus beaux villages du Luberon!


Visiter le Luberon en 1 jour

Notre itinéraire

Nous avons fait une boucle d’une centaine de kilomètres pour visiter 8 des plus villages du Luberon : Ansouis, Lourmarin, Bonnieux, Roussillon, Gordes, Fontaine-de-Vaucluse, L’Isle-sur-la-Sorgue et Oppède-le-Vieux.

Itinéraire visiter le Luberon en 1 jour


Visiter le Luberon en 1 jour

Ansouis

Notre visite du Luberon commence au lever du soleil dans le joli village perché d’Ansouis, classé parmi les plus beaux villages de France. A cette heure de la journée, nous sommes les seuls à déambuler dans les ruelles pavées. Nous avons Ansouis rien que pour nous et nous apprécions le calme qui y règne. Au sommet du village trône son château médiéval du XIIème siècle qui offre un magnifique panorama sur la Durance. Aujourd’hui résidence privée, des visites guidées sont proposées qui permettent d’en savoir plus sur son histoire (10€ la visite). Attenant au Château se trouve l’Eglise Saint-Martin avec son parvis magnifique et sa superbe vue sur le Luberon.

Ansouis Luberon


Lourmarin

Notre deuxième arrêt se fera à Lourmarin, lui aussi est considéré comme étant l’un des plus villages de France. Son château historique est reconnaissable dès l’entrée du village. Dans l’enceinte du château ont lieu festivals, concerts, expositions et conférences. La vie culturelle y est très riche. Des hommes célèbres ont vécu à Lourmarin dont les illustres écrivains, Albert Camus et Henri Bosco qui firent sa renommée. Nous avons découvert le village qui s’éveillait et cette sensation d’être seuls au monde en plein mois d’août était unique (mais de courte durée !). Rien de mieux que de se perdre dans ses rues pour découvrir le cœur du village avec ses fontaines, ses galeries d’art et ses façades anciennes.


Bonnieux

Le troisième village de notre itinéraire nous fera découvrir Bonnieux, l’un des villages les plus typiques du Luberon. Avant d’arriver à Bonnieux, on aperçoit de loin le clocher de son église qui culmine à 425 mètres d’altitude. L’originalité de ce village c’est la présence de deux églises. Pour partir à sa découverte, on vous conseille de vous garer en bas du village (où se trouve la première église) et suivre le parcours du patrimoine. Il vous mènera, après avoir grimpé de nombreuses marches en pierre, à l’Eglise paroissiale Saint-Sauveur. De style romane et gothique, l’église qui domine le village est entourée de cèdres centenaires. Le bonheur de ces villages perchés c’est qu’ils offrent des vues magnifiques sur les Monts de Vaucluse et les villages alentours. Le coucher de soleil doit y être magnifique !

En reprenant la route, vous pouvez vous rendre dans la Forêt des cèdres qui s’étend sur plus de 200 hectares.  Un circuit pédestre permet de faire une jolie balade pour admirer une faune et une flore abondante à l’ombre des cèdres majestueux.

Bonnieux Luberon


Roussillon

Nous arrivons à Roussillon à 8h30 et c’est le coup de cœur immédiat dès l’entrée du village! Au cœur du plus important gisement d’ocre au monde, il est difficile de ne pas tomber sous le charme de ses façades colorées et flamboyantes. Après une balade dans ses ruelles pittoresques, dont la charmante place de la Mairie, le sommet du Castrum (point le plus haut du village) offre une vue superbe sur les carrières d’ocre et le Mont Ventoux. En redescendant dans le village, le Belvédère permet cette fois d’admirer le village de Roussillon.

Nous ne pouvions pas repartir sans visiter le Sentier des Ocres, site incontournable du village pour découvrir ses falaises d’ocre. Deux parcours sont proposés, 30 ou 50 minutes, et les deux se font très facilement et sont bien adaptés aux familles. Les paysages sont vraiment étonnants mais pour en profiter pleinement on vous conseille d’y être dès l’ouverture surtout en plein été et de vous chausser de baskets. (3€ la visite, sans réservation)

Roussillon Luberon


Gordes

Direction Gordes, sûrement l’un des villages les plus célèbres du Luberon. On avait déjà eu l’occasion de le visiter il y a quelques années et nous avions très envie de le redécouvrir. Arrivés sur Gordes vers 10h30, nous a été impossible d’accéder à l’un des plus beaux villages de France (parking payant à l’entrée du village) mais sûrement aussi l’un des plus touristiques. Nous avons tout de même fait un petit arrêt photo pour admirer le château qui domine ce village provençal perché avec vue sur le Parc du Luberon. De mémoire, on vous dira donc de flâner dans le cœur du village et de vous perdre dans ses calades. Je suis sûre que vous serez sous le charme de ses maisons en vieille pierre, de son château féodal et de sa belle église.

A la sortie de Gordes, en contre-bas, se trouve l’Abbaye Notre-Dame de Sénanques, un monastère cistercien du XIIème siècle encore en activité et qu’il est possible de visiter (9.50€ la visite non guidée avec histopad). Les champs de lavande au pied de l’Abbaye sont superbes en été. Nous n’avons malheureusement pas eu la chance de les admirer car lors de notre visite (mi-août) la lavande venait d’être coupée…

Gordes Luberon


Fontaine-de-Vaucluse

Après la déception de n’avoir pu visiter Gordes, nous faisons une halte à Fontaine-de-Vaucluse pour y pique-niquer. Le parking payant à l’entrée du village (tarif : 6€) est vite pris d’assaut surtout en plein été alors il vaut mieux arriver tôt. C’est à Fontaine-de-Vaucluse que la Sorgue, qui jaillit au pied de sa falaise, prend sa source. En partant du centre du village, nous avons emprunté le sentier qui mène jusqu’au gouffre (accès gratuit) où les eaux souterraines refont surface. Mais à cette époque de l’année, il n’y avait pas d’eau dans le puits. L’été n’est donc pas la meilleure saison pour assister au spectacle que peut offrir le gouffre avec ses cascades bouillonnantes.

Des boutiques et restaurants longent la Sorgue. Vous ne pourrez pas manquer le moulin à papier Vallis Clausa. Cette roue à aube reconstituée et son musée permettent d’en savoir plus sur la fabrication du papier comme cela se faisait au XVème siècle (accès libre).


L’Isle-sur-la-Sorgue

A une quinzaine de minutes de Fontaine-de-Vaucluse, nous faisons une halte à L’Isle-sur-la-Sorgue surnommée la Venise Comtadine. Cet ancien village de pêcheurs nous charme immédiatement avec ses roues à aubes le long des quais et ses canaux bordés de fleurs. L’Isle-sur-la-Sorgue est le paradis des chineurs avec ses nombreux antiquaires et brocanteurs qui longent sa rivière. Pour découvrir la ville, on se balade le long des canaux, dans ses ruelles et on s’installe en terrasse le long de la Sorgue pour déguster une glace chez Arelatis. Il faut aller jusqu’au Partage des eaux là où la Sorgue se sépare en deux. Le sentier de 1.5 km vous mènera à un endroit frais et bucolique pour se reposer ou pique-niquer.

L’Isle-sur-la-Sorgue était une belle découverte et nous l’avons largement préféré à Fontaine-de-Vaucluse.


Oppède-le-Vieux

Nous finissons notre périple dans le Luberon par un village moins connu mais hautement plus typique : Oppède-le-Vieux. Perché sur son rocher et entourée d’une végétation sauvage, Oppède-le-Vieux aura été notre coup de cœur de cette journée. Pour découvrir Oppède, un parking payant est accessible en bas du village. Il suffit ensuite de suivre un petit sentier qui permet de rejoindre le vieux village. Pour monter au sommet, ça grimpe pas mal mais la récompense est au bout du chemin. Vous y découvrirez la Collégiale Notre-Dame d’Alydon inscrite au titre des monuments historiques et les ruines d’un château du Moyen-Age avec en prime un superbe panorama. Puis après une montée un peu sportive sous une chaleur écrasante, nous sirotons un verre au Petit Café sur la place du village pour profiter de l’atmosphère si paisible du lieu.

Si vous souhaitez découvrir le Luberon, il faut vraiment mettre Oppède-le-Vieux sur votre liste car ce village chargé d’histoire est plein de charme et encore peu envahi par les touristes.


Visiter le Luberon en 1 jour

Où dormir dans le Luberon?

Si vous souhaitez prendre le temps pour découvrir le Luberon et y passer plus d’une journée, nous vous conseillons les chambres d’hôtes du Mas aux Cèdres à Lioux, à une petite dizaine de kilomètres de Roussillon. Nous aurions dû poser nos valises dans cette charmante maison d’hôtes mais pour diverses raisons nous n’avons pas y aller. Nous espérons que ce n’est que partie remise! (à partir de 95€ la nuit)

 


Notre visite du Luberon en 1 journée aura été riche et sportive! Même s’il est tout à fait possible de visiter le Luberon en 1 jour quand on se trouve en Provence, on vous recommande d’y séjourner plus longtemps.  Si vous souhaitez vraiment prendre le temps et voir d’autres villages de la région (Lacoste, Rustrel, Cucuron, Ménerbes…), deux jours ne seront pas de trop. Et pour en profiter pleinement, évitez la haute-saison!!

 

Si vous envisagez de découvrir le Luberon, n’hésitez pas à consulter le site Luberon Cœur de Provence pour organiser et préparer votre visite!

Et pour d’autres visites à faire en Provence, on vous invite à découvrir notre article Que voir autour de Marseille? 

Laisser un commentaire