Visiter les plages du débarquement en 2 jours

utah beach

Quel plaisir de reprendre la route après 7 mois de pause forcée! Pour notre première escapade post 3ème confinement, nous sommes partis en famille visiter les plages du débarquement en Normandie. Les musées étant encore fermés au moment de notre week-end, nous n’avons fait que les sites naturels. Voici donc notre itinéraire pour découvrir les cinq plages du débarquement et faire un bond dans l’Histoire.


Notre Itinéraire


Visiter les plages du débarquement en 2 jours

JOUR 1 : de Utah Beach à Bayeux

UTAH BEACH – Sainte-Marie-du Mont

Notre itinéraire commence sur la partie Ouest avec Utah Beach qui est la seule plage du débarquement à être située dans le département de la Manche. La plage s’étend sur 5 km de Sainte-Marie-du-Mont à Quineville. C’est ici que les troupes américaines ont débarqué le 6 juin 1944. Et c’est au même endroit que se trouve le Musée du Débarquement qui retrace ce jour. Nous avons pu apercevoir un authentique bombardier parqué dans un hangar. A l’entrée de la plage se trouvent également quelques monuments : char, barge, statues, plaque mémorative…

On vous conseille vraiment de faire au moins un musée lors de votre visite des plages du débarquement pour mieux comprendre ce jour décisif qui a rendu la liberté à l’Europe. Dommage que la situation ne nous ait pas permis d’en visiter car les enfants étaient très intéressés et auraient pu mieux comprendre cette page de l’Histoire.

A FAIRE :

  • Musée du Débarquement : horaires et tarifs sur le site du musée.

SAINTE-MERE-EGLISE

A une dizaine de kilomètres de là, nous allons découvrir Sainte-Mère-Eglise. C’est au petit matin du 6 juin, et avant le débarquement sur Utah Beah, que les parachutistes américains s’emparent de la ville. Cette opération sera coûteuse en vies humaines. Sainte-Mère-Eglise sera l’une des premières communes libérées.

En arrivant dans le village, les enfants sont intrigués par le mannequin sur le toit de l’église. Sa présence depuis 30 ans rend hommage à John Steel, le célèbre parachutiste américain resté accroché au clocher de l’église lors du D-Day.

Nous avons profité de notre visite de la ville pour y déjeuner en commandant une pizza au Bistrot 44 que nous avons mangée sur la place de l’Eglise.

A FAIRE :

  • Airborn Museum (à proximité de l’église) : horaires et tarifs sur le site du musée.

LA POINTE DU HOC – Cricqueville-en-Bessin

On prend ensuite la direction de la Pointe du Hoc qui surplombe deux des cinq plages du Débarquement. Située entre Utah et Omaha Beach, l’ancienne batterie côtière allemande avec ses bunkers, ses trous à canons offre un panorama magnifique. Les commandos américains avaient pour mission d’escalader la falaise et de s’emparer de ce point stratégique. Par les trous énormes laissés par les obus, on imagine la violence que fut ce combat.

INFO PRATIQUE :

  • Le site est gratuit et en accès libre toute l’année. Il y a un très grand parking dédié à l’entrée.

OMAHA BEACH – Colleville-sur-Mer

C’est sur la plage emblématique d’Omaha Beach que nous allons faire une longue balade. La plage d’Omaha Beach bordée de falaises s’étend sur 6 km de Colleville-sur-Mer à Vierville-sur-Mer. Surnommée « Bloody Omaha », elle fut l’une des cinq plages les plus sanglantes. Les troupes américaines y ont perdu près de 4700 soldats le Jour J. Le contraste entre la beauté de cette eau claire sur son sable doré et ce que fut le massacre du 6 juin 1944 est difficile à réaliser.

omaha beach

A FAIRE :

  • Overlord Museum Omaha Beach à Colleville-sur-Mer : horaires et tarifs sur le site du musée.
  • Musée Mémorial d’Omaha Beach à Saint-Laurent-sur-Mer : horaires et tarifs sur le site du musée.
  • Musée DDay Omaha à Vierville-sur-Mer : horaires et tarifs sur le site du musée.

CIMETIERE AMERICAIN – Colleville-sur-Mer

Nous prenons de la hauteur en nous rendant au Cimetière Américain qui se trouve au sommet d’une falaise. Ce lieu de mémoire, qui domine la plage d’Omaha Beach, est un endroit incontournable lors de la visite des plages du débarquement. C’est ici que reposent 9387 soldats américains morts au combat. Les croix blanches et les quelques étoiles de David parfaitement alignées sont orientées à l’Ouest, vers les Etats-Unis. Le Jardin des Disparus, la Chapelle et le Mémorial rendent hommage aux disparus.

Ce cimetière est un lieu de souvenir et de recueillement où le calme est de mise.

INFO PRATIQUE :

  • Cimetière Américain : accès libre toute l’année, horaires sur le site.

BAYEUX

Fin de cette première journée de découverte et c’est au cœur du vieux Bayeux que nous posons nos valises pour la nuit. Notre logement se trouvant juste en face de la Cathédrale Notre-Dame, couvre feu oblige, nous profitons de notre dernière heure de liberté pour la visiter. De style gothique et datant du XIème siècle, elle est classée au titre des monuments historiques.

Si vous souhaitez être accompagné, il existe une excursion d’une journée ou d’une demi-journée aux plages du débarquement depuis Bayeux que vous pouvez réserver sur ce site.


Visiter les plages du débarquement en 2 jours

JOUR 2 : de Bayeux au Pégasus Bridge

BAYEUX

Avant de quitter Bayeux, on part se promener le long de l’Aure pour y découvrir un moulin à eau, des lavoirs et de jolis points de vue sur la Cathédrale. On arpente aussi les rues pavées de la cité médiévale avec ses maisons en pierres et à pans de bois typiques de la Normandie. Bayeux est réputée aussi pour ses tapisseries du XIème siècle. Son musée raconte la conquête de l’Angleterre en 1066 par Guillaume Le Conquérant, duc de Normandie.

Première ville française libérée grâce au Débarquement, Bayeux abrite le plus grand cimetière britannique militaire en France. Près de 4000 soldats de la Seconde Guerre Mondiale y reposent.

A FAIRE :

  • Musée de la Tapisserie : tarifs & horaires sur le site.
  • Musée Mémorial de la Bataille de Normandie : tarifs & horaires sur le site.

BATTERIE DE LONGUES-SUR-MER

Nous voilà repartis sur les traces du Débarquement avec un premier stop à la Batterie allemande de Longues-sur-Mer. Faisant face aux plages du débarquement, cette batterie du Mur de l’Atlantique est la seule qui soit encore équipée de ses canons d’époque. Elle fut prise par les forces armées britanniques le 7 juin 1944.

INFOS PRATIQUES :

  • Le site est accessible gratuitement toute l’année.
  • Des visites guidées sont proposées par l’Office du Tourisme de Bayeux. Plus d’infos ici.

GOLD BEACH – Arromanches-les-bains

Direction maintenant Arromanches pour voir Gold Beach, plage prise par la 50ème division britannique. On y voit encore les vestiges du port artificiel. Nommé Mulberry, ce port permettait de décharger des tonnes de matériel et de débarquer des milliers de soldats.

Pour se rendre compte de l’ampleur de ce qu’était le Port Mulberry, on se rend sur les hauteurs de la ville au niveau du parking du Cinéma Arromanches 360 (prix du parking : 5€). Depuis les falaises, la vue est magnifique!

gold beach arromanches

A FAIRE :

  • Musée du Débarquement : tarifs & horaires sur le site.
  • Arromanches 360 : tarifs & horaires sur le site

JUNO BEACH – Courseulles-sur-mer 

Juno Beach, qui s’étend sur 8 km, est la plage sur laquelle ont débarqué les canadiens. Sous les dunes, on devine encore les vestiges des défenses allemandes. Des visites commentées sont proposées par des guides canadiens du Centre Juno Beach.
Une croix de Lorraine monumentale est érigée face à la mer. Elle commémore le retour du général de Gaulle sur le sol français le 14 juin 1944 après 4 ans d’absence.

A FAIRE :

  • Centre Juno Beach : tarifs & horaires sur le site.
  • Cimetière militaire canadien de Bény-sur-Mer : infos sur le site

SWORD BEACH – Ouistreham

Nous finissons notre visite des plages du débarquement par la plage la plus à l’Est : Sword Beach. C’est d’ailleurs la seule plage qui a vu débarquer des commandos français aux côtés des soldats britanniques. Elle ressemble à Omaha Beach par sa grandeur mais avec le côté station balnéaire en plus. Mais bunkers, casemates et dents de dragon rappellent que c’est une plage chargée d’histoire.

A FAIRE

  • Musée Le Mur de l’Atlantique : tarifs & horaires sur le site

PEGASUS BRIDGE – Ranville

Nous finissons notre visite des plages du Débarquement en traversant le Pont Pegasus Bridge. Il porte le nom de l’emblème des parachutistes britanniques. Ce pont basculant, avec celui de Bénouville, furent pris dans la nuit du 5 au 6 juin 1944. Cette opération a permis la libération de la ville de Caen.

Pégasus Bridge
Photo site calvados-tourisme

A FAIRE :

  • Musée Mémorial Pegasus : accès libre toute l’année, horaires sur le site.

Visiter les plages du débarquement en 2 jours

Où dormir pour visiter les plages du débarquement?

Bayeux est une excellente ville étape lors d’un week-end de visite des plages du débarquement. Située à 10 kilomètres des côtes, c’est une ville centrale et très agréable à découvrir. Nous avons choisi de loger dans un Airbnb (beaucoup plus pratique en temps de restaurants fermés et de couvre-feu). Le plus de notre appartement en duplex : la vue imprenable sur la Cathédrale de Bayeux!


Où manger?

Avec les restaurants fermés, il a fallu trouver des établissements qui proposaient livraison ou plats à emporter.

A Sainte-Mère-Eglise, nous avons opté pour une pizza du Bistrot 44. On est tombé dessus un peu par hasard et on vous le conseille car les pizzas sont très bonnes et pas très chères.

A Bayeux, nous avons testé le Liberty Coffee qui propose d’excellents burgers faits maison.

A Ouistreham, nous avons opté pour un déjeuner sur le pouce en mangeant des sandwichs et chichis en bord de mer.


Quel budget?

Notre budget a été allégé par les musées fermés et la restriction au niveau de la restauration :

  • Péage + Essence : 70€ aller/retour (au départ de Paris)
  • Restauration : 80€
  • Logement : 132€ la nuit

Total : 282€ pour une famille (2 adultes+2 enfants)


Même si nous n’avons pas pu vivre ce week-end pleinement libre, notre visite des Plages du Débarquement fut riche. C’était émouvant de découvrir ces lieux qui ont marqué l’Histoire. Nous avons également été émerveillés par la beauté du littoral normand. C’est une escapade que nous vous conseillons de faire en famille. Ce n’est pas toujours évident de parler de la guerre aux enfants mais avec des mots simples nos filles ont montré beaucoup d’intérêt.

Pour d’autres escapades en Normandie, vous pouvez lire nos articles sur notre week-end sur la Côte d’Albâtre ou sur la Côte Fleurie.

Laisser un commentaire